News

SBM rassure, l’opposition émet des réserves

Mar 16 2018
Mali
Source: 
Maliweb

Les récentes réactions du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga sur la tenue de la présidentielle traduisent sans aucun doute, selon l’opposition, le subconscient d’un Premier ministre qui ne veut pas d’élection dans les délais constitutionnels. Dans un mémorandum signé par le chef de cabinet du chef de file de l’opposition, Ibrahima Ndiaye, l’opposition invite le gouvernement à se concentrer sur l’essentiel et à éviter toute  mesure pouvant entraîner des retards conduisant à un glissement du calendrier électoral.

Soumeylou et l’opposition

Mar 16 2018
Mali
Source: 
Maliweb

Au lieu de travailler à la réussite des élecions, le nouveau Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga passe pour le  champion de la délation. Il veut tenir l’opposition pour responsable de l’incapacité du pouvoir à tenir les élections à bonne date, ou des conséquences désastreuses d’élections frauduleuses. Mais à malin, malin et demi. L’opposition martèle ses quatre vérités qui bloquent net cette campagne insidieuse : « Le Président et ses gouvernements successifs ont eu cinq années pour préparer l’élection présidentielle. Ils ont traîné les pieds.

Mémorandum de l’opposition

Mar 16 2018
Mali
Source: 
Maliweb
  • Lors de son séjour à Ké-Macina (région de Ségou), le 3 mars dernier, le Premier ministre Soumeïlou Boubèye Maïga a tenu des propos traduisant un certain agacement:

« Certains  croient que la vie du Mali s’arrête aux élections. Et qu’elles n’auront pas lieu parce qu’ils veulent être président de la République sans élections… ».

Le Chef du Gouvernement a précisé sa pensée pendant une rencontre avec les associations de jeunes à Bamako le 10 mars :

«Ceux qui veulent le pouvoir sans aller aux élections n’ont qu’à le savoir….

Le chronogramme bientôt validé

Mar 15 2018
Mali
Source: 
Jeune Afrique

Un document, présenté comme étant le chronogramme de la présidentielle prévue le 29 juillet, a été diffusé par la presse malienne ce jeudi. Si le début de la campagne y est annoncée pour le 7 juillet, le chronogramme doit encore être validé lors du prochain Conseil des ministres.

Réélection d’IBK dès le 1er tour

Mar 13 2018
Mali
Source: 
Malijet

Sous le parrainage de l’honorable Mamadou Diarrassouba, député RPM élu à Dioïla, plus de 270 associations, mouvements et clubs de soutien à la candidature du Président IBK ont fédéré dans un collectif dénommé « Mouvement IBK Kanu ». La signature du protocole d’accord a eu lieu ce samedi 10 mars 2018 au Grand Hôtel de Bamako.

Faire réélire le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à la présidentielle de  2018 est le mot d’ordre de bataille du Collectif des associations, mouvements et clubs de soutien à IBK.

Nioro du Sahel redistribue les cartes?

Mar 13 2018
Mali
Source: 
Malijet

Dans la ville de Nioro du Sahel, il n’y a pas eu que la désignation d’Aliou Boubacar Diallo comme candidat de l’ADP-Maliba à la présidentielle de 2018. La ville maraboutique malienne, non loin de la Mauritanie, a également jeté les bases d’une « sacrosainte » entente qui pourrait définir l’avenir politique du Mali. «Ce compromis est souhaitable avant le premier tour mais en tout cas indispensable au second tour », a laissé entendre Aliou Boubacar Diallo, le candidat désigné de l’ADP-Maliba.

Boubacar Diallo candidat à la présidentielle

Mar 13 2018
Mali
Source: 
Jeune Afrique

L’homme d’affaires malien, Aliou Boubacar Diallo, s’est déclaré ce dimanche candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet, avec les couleurs de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba). Connu pour sa société Wassoul’Or, la mine d’or de Kodiéran, au sud du Mali, il est également un ancien poids lourd de l’entourage de Ibrahim Boubacar Keïta.

Kalfa Sanogo investi candidat à la primaire de l’Adema

Mar 12 2018
Mali
Source: 
Jeune Afrique

Le maire de Sikasso, Kalfa Sanogo, a officiellement été investi candidat à la primaire de l'Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-PASJ), ce samedi, par la section de sa ville. Le parti, principal allié de la formation d'Ibrahim Boubacar Keïta, présentera bien un candidat à la présidentielle du 29 juillet.

Soutien d’associations à une candidature du président Keïta

Mar 10 2018
Mali
Source: 
Jeune Afrique

Une centaine d'associations de la majorité au Mali ont apporté samedi à Bamako leur soutien à une candidature du président Ibrahim Boubacar Keïta à l'élection du 29 juillet, a constaté un correspondant de l'AFP.

« Il y a plus d’une centaine d’associations et de clubs de soutien qui ont décidé d’annoncer sa candidature et de le soutenir », a déclaré à la presse Ousmane Kola Daou, membre du Rassemblement pour le Mali (RPM), le parti de M. Keïta, qui ne s’est pas encore déclaré.

Moussa Mara à la rencontre de dirigeants français

Mar 07 2018
Mali
Source: 
Jeune Afrique

En pleine campagne pour la présidentielle prévue le 29 juillet prochain au Mali, Moussa Mara, l'ex-Premier ministre de Ibrahim Boubacar Keïta et le chef du parti Yelema, a rencontré plusieurs responsables en France du 26 février au 2 mars.

À Paris, du 26 février au 2 mars, l’ex-Premier ministre Moussa Mara a battu campagne en vue de la présidentielle prévue le 29 juillet, durant laquelle le président Ibrahim Boubacar Keïta devrait, sauf coup de théâtre, être candidat à un second mandat.

Mohamed Ag Erlaf : « Nos forces seront mobilisées pour la présidentielle »

Mar 06 2018
Mali
Source: 
Jeune Afrique

À l'approche de la présidentielle du 29 juillet, Mohamed Ag Erlaf, ministre de l'Administration territoriale du Mali, précise à Jeune Afrique le dispositif de sécurité prévu par le gouvernement, représentant l'un des principaux défis à relever.

Alors que la présidentielle malienne aura lieu le 29 juillet prochain, de nombreux défis doivent encore être relevés par l’État, notamment la question de la sécurisation de cet immense espace, dont certaines zones sont encore maîtrisées par des groupes jihadistes.

Course contre la montre pour relever les défis

Mar 06 2018
Mali
Source: 
Jeune Afrique

À l'approche de la présidentielle prévue le 29 juillet, le gouvernement dispose de cinq mois pour organiser des élections crédibles sur ce vaste territoire, dont certaines zones maîtrisées par des groupes jihadistes échappent au contrôle de l’État. Sécurité, logistique, financement, réclamations de l’opposition… Les défis à relever sont nombreux.

Président du RPDM: demande le report des élections régionales

Mar 03 2018
Mali
Source: 
Maliweb

Le 1er congrès ordinaire du Rassemblement pour le développement du Mali (RPDM), s’est tenu, le samedi 24 février passé, au Palais de la Culture Amadou Hampâté Ba. Placé sous la houlette de son président, Dr. Cheick Modibo Diarra, il a rassemblé les militants et sympathisants venus de l’intérieur et de l’extérieur pour la cause ainsi que les invités de marques. 

Al Qaeda llama al boicot de las elecciones

Feb 26 2018
Mali
Source: 
El Confidencial

El Frente de Apoyo al Islam y los Musulmanes, la filial de Al Qaeda en el Sahel, ha llamado a los musulmanes en Malí a boicotear las próximas elecciones locales y presidenciales y combatir a las autoridades de Bamako.

Este llamamiento se hizo durante un discurso pronunciado por el "juez mayor" (máxima autoridad judicial) de esa organización Abu Abdeulrahman al Senhayi, difundido por los foros yihadistas en lenguas árabe, tuareg y somalí, y al que Efe tuvo acceso hoy.

PRESIDENTIELLE DE 2018 : indispensable à la stabilité institutionnelle

Feb 22 2018
Mali
Source: 
Le Combat

Le Premier ministre a annoncé, le dimanche 11 février 2018 à Mopti, que le premier tour de la présidentielle aura lieu le 29 juillet 2018. Cet engagement de Soumeylou Boubèye Maïga a laissé perplexes des observateurs conscients aussi bien de la nécessité de respecter le calendrier électoral que de l’insécurité qui est un obstacle sérieux à l’organisation des élections.

Pages